Examen dentaire

Pour les praticiens qui ont moins de 5 ans d'exercice, l'examen d'équivalence est maintenu.

Il pourra être traduit en français sur demande, il s'agit d'une épreuve écrite de 3h (170 questions en forme de QCM à choix simple). Les candidats étrangers sont habilités à passer l’examen en Israel avant leur Alyah. Cependant, le droit d’exercer ne sera délivré qu’aux citoyens Israéliens ou aux étrangers ayant fait leur Alyah après l’examen.

Rappel de la liste des documents nécessaires: cliquez ici
Pour jeter un oeil aux annales: cliquez ici

Pour revenir au menu des choix veuillez cliquer sur le bouton TOP en bas à droite de l'écran :


Pour vous inscrire à l'examen, votre dossier complet doit être déposé au ministère de la santé à Jérusalem au plus tard 6 semaines avant l'examen. Mais nous vous conseillons de le remettre au moins 10 à 12 semaines avant l'examen, car de notre expérience, il y a très souvent des problèmes de traduction ou de documents manquants....

  • Adresse du ministère de la santé:
     Ministry of Health Departement of delivery license surgeon dental – 39 Yirmiyahu Street. P.O. Box 1176. Jerusalem 9101002.

Pour plus d'information veuillez contacter le Dr Thierry Lasker - secrétaire général EFI :

  • Tel : +972 (54) 3480248 - Email : th.lasker@gmail.com

Généralités

Depuis février 1992 tout dentiste diplômé désireux d'exercer en Israël doit passer un Examen d'Autorisation d'Exercice et ce, quel que soit son pays d'origine (France, USA ou Israël).

Cet examen est difficile mais pas insurmontable, l'essentiel est de bien s'y préparer et surtout de ne pas en sous estimer le niveau.
Vous devez vous y préparer très sérieusement et vous méfier de la “particularité française“ et apprenez selon les normes israéliennes (beaucoup plus proche des Etats-Unis). TRAVAILLEZ EN GROUPE SI POSSIBLE, mettez en commun vos annales, informations…

Langues

L'examen n'est traduit en français que s'il y a un minimum de 10 candidats francophones L'EFI et l'Agence Juive ont obtenu du ministère certaines facilités:

  • Traduction en Français même s'il n'y a que 9 (voire moins) candidats francophones…
  • En cas de non-traduction vous avez le droit de travailler sur les épreuves en Anglais ou en Hébreu, dans ce cas vous avez le droit d'utiliser un dictionnaire non scientifique, et vous bénéficiez d'un temps supplémentaire.

Durée de validité de l'examen

Depuis novembre 1999 le nombre de passage de chaque épreuve est limité à trois. Cette décision n'est pas rétroactive c'est à dire qu'un candidat qui par exemple aurait déjà passé l'examen deux fois, son nombre de passage en 2000 serait reconsidéré à partir de zéro…
(Les deux épreuves sont considérées séparément et trois passages sont autorisés pour la théorie comme pour la pratique).

En cas de trois échecs successifs, vous devrez passer le cours du Ministère de la Santé et réussir l'examen final avec plus de 60%, afin de remettre les compteurs a zéro et pouvoir repasser les épreuves trois fois ! Nb : si vous avez plus de 60% à cet examen final vous n'aurez plus besoin que de 50% de bonnes réponses à l'examen lui-même.

Une fois l'examen réussi, le candidat dispose de deux ans pour faire son alyah, faute de quoi il perd l'avantage de son examen et devra tout repasser !


Comment s'inscrire à l'examen ?

Attention: Ne peuvent passer l’examen que les candidats ayant déjà ouvert un dossier d’Alyah à l’agence juive (pour cette démarche contactez le bureau de l’agence juive le plus proche de chez vous). Inscription obligatoire 2 mois minimum avant la session souhaitée.

Vous devez envoyer au ministère (Haagaf Lebriout Hashene, voir coordonnées) :

Liste de documents nécessaires:
  1. La photocopie du passeport ou de votre carte d’identité israélienne
  2. La photocopie de votre diplôme certifiée conforme par un notaire israélien
  3. La traduction du diplôme certifiée également
  4. Le relevé de votre cursus d’études de dentaire (à demander auprès de votre ancienne fac) traduit et certifié
  5. Un CV
  6. Une lettre du conseil de l’ordre attestant que vous n’avez jamais eu de sanctions ou de blâme pendant votre exercice (traduit)
  7. L’attestation d’inscription au conseil de l’ordre (traduit)
  8. 3 photos d’identité
  9. Une adresse et un téléphone en Israël
  10. Une lettre de votre chaliah de l’agence juive attestant que vous avez ouvert un dossier d’Alyah

Si vous êtes à l’étranger votre correspondant/représentant peut remplir toutes les formalités administratives sur place.

Il existe des bureaux du ministère de la Santé dans toutes les villes importantes d’Israël.

On ne peut passer l’examen que dans une seule langue, il faudra signaler l’ordre de préférence au niveau des langues, par exemple : Hébreu 1, Français 2, Anglais 3 etc.



Un candidat ayant réussi la première partie sera convoqué par le conseil des examinateurs à la deuxième partie. Un candidat ayant échoué à la première ou à la deuxième partie et n’ayant pas reçu de formulaire d’inscription, contactera le service de santé bucco-dentaire pour s’inscrire à l’examen suivant. Sur ce formulaire vous préciserez la langue de votre choix.

La demande d’inscription ainsi que le paiement effectué seront envoyés au président du conseil des examinateurs, service de santé bucco-dentaire, ministère de la santé, POB. 1176, 2 Ben Tabai Street, 91010 Jérusalem.

A votre attention ! Les inscriptions sont closes 30 jours avant la date de l’examen. Les candidats qui enverront leur demande d’inscription après la date de clôture ne seront pas inclus dans la liste des candidats de cet examen, mais seront inscrits pour l’examen suivant (voir les dates).


Comment se déroule l'examen ?

L’examen se déroule en deux parties :

Première partie (théorique) : environ 290 shekels (à payer à la poste)
180 questions QCM en 4 heures sur tous les sujets abordés dans le cursus Israélien (et donc de 20 a 30 % de patho !)

Seconde partie (pratique) : environ 500 shekels (à payer à la poste)
En général deux chapitres :
1. Interprétation diagnostique d’une quinzaine de diapos et radios
2. Tailles de cavités de D.O et pré-prothètiques sur fantôme, réalisation d’une couronne provisoire (technique de la boulette) et cavire d’accès d’endo.

Première partie – examen écrit :
  • L’examen se déroulera en une seule langue uniquement. Le conseil des examinateurs fera tout son possible pour traduire l’examen en langues étrangères dans la mesure où sont inscrits au moins 10 candidats pour la langue en question.

  • Dans la mesure du possible seront présents dans la salle lors de l’examen des traducteurs qui pourront aider à éclaircir certaines notions uniquement. Il n’y a pas de traduction des questions lors de l’examen.

  • Dans chaque matière sera choisi un certain nombre de questions, selon ce que fixera le conseil des examinateurs.

  • Chaque question compte pour le même nombre de points dans la note finale.

  • L’examen durera 4 heures. Un candidat qui passe l’examen dans une autre langue que sa langue maternelle ou la langue dans laquelle il a fait ses études, aura une demi-heure de plus. Il sera autorisé à utiliser un dictionnaire (non médical).

  • L’examen comprend 180 questions de type questions à choix multiple. Chaque question a quatre ou cinq propositions mais seule une réponse est juste.

  • On pourra trouver dans l’examen des questions avec des formulations différentes.

  • Le candidat recevra une enveloppe contenant le formulaire de réponse ainsi que le questionnaire. L’enveloppe et le formulaire seront identifiables par une étiquette sur laquelle apparaîtra : identification du candidat (nom, prénom), langue de l’examen, salle d’examen et code du candidat. Le formulaire de réponse du candidat est anonyme et sera signalé par : langue de l’examen, salle d’examen et code du candidat.

  • Le candidat écrira son numéro de candidat en noircissant les cases appropriées sur le formulaire de réponses. Les réponses seront notées de la même façon sur le formulaire de réponses uniquement. Les réponses inscrites sur le questionnaire ne seront pas vérifiées.

  • A la fin de l’examen, le candidat restituera l’enveloppe de l’examen ainsi que le formulaire de réponses et le questionnaire au responsable.
    La non-restitution de l’un de ces éléments sera interprétée comme une atteinte à la discipline de l’examen.

  • Les formulaires de réponses seront vérifiés à l’aide d’un scanner optique.

  • Une interprétation statistique des résultats de l’examen sera effectuée à l’aide d’un ordinateur. Des réponses seront corrigées, des questions seront annulées et dans ces différents cas les formulaires de réponses seront réexaminés par l’ordinateur.

Deuxième partie – Examen pratique:
  • L’examen pratique aura lieu au plus tard 30 jours après réception des résultats de l’examen écrit. Dans la mesure où il y aurait un grand nombre de candidats, l’examen aura lieu sur plusieurs jours et en plusieurs sessions.

  • L’examen pratique se déroulera dans une institution adaptée. Cette institution préparera l’instrumentation et les matériaux nécessaires à l’examen.

  • L’examen pratique est composé de deux parties :
    - Un examen diagnostic.
    - Un examen manuel.
Examen diagnostic
  • Dans cette partie seront présentées des situations cliniques accompagnées de radiographies, photographies cliniques ou les deux en même temps.

  • L’examen comprendra un certain nombre de questions dans le domaine du diagnostic et du traitement. La valeur proportionnelle de chaque sujet sera déterminée par le Conseil des examinateurs. Le pourcentage pour chaque question apparaît sur la feuille d’examen.

  • On pourra trouver dans l’examen des questions avec des formulations différentes.

  • L’examen durera une heure.

  • Le candidat recevra un formulaire d’examen comportant une étiquette sur laquelle sera précisé : langue de l’examen, salle d’examen et code du candidat. L’examen est corrigé de façon anonyme.

  • A la fin de l’examen, le candidat restituera le formulaire de réponses au responsable.

  • L’examen sera corrigé par deux correcteurs séparément selon des critères fixés par les examinateurs. La note sera fixée par la moyenne obtenue des notes des deux correcteurs. Dans la mesure où il y aura une différence de plus de 20 % entre les deux notes, l’examen sera vérifié une troisième fois par un troisième correcteur, et il sera réalisé une moyenne entre les deux notes les plus proches. La note obtenue sera la note finale.
Examen manuel
  • Pour cette partie de l’examen le candidat devra réaliser plusieurs travaux sur des dents en plastique montées sur un fantôme.

  • La valeur de chacun des travaux par rapport à la note finale est notée sur le formulaire d’examen. Pour chacun des travaux vous avez un temps de travail conseillé.

  • Les sujets d’examen seront détaillés dans le supplément.

  • L’examen durera trois heures et demie.

  • A l’entrée de la salle le candidat reçoit deux étiquettes sur lesquelles sont inscrits : la salle d’examen et le code du candidat.

  • Avant le début de l’examen le candidat collera une étiquette sur le maxillaire supérieur. La deuxième étiquette sera collée à la fin de l’examen sur la mandibule.

  • A la fin de l’examen le candidat démontera les maxillaires du fantôme. Le candidat restituera les maxillaires en plastique ainsi que le formulaire de l’examen au responsable. La non restitution de l’un des éléments sera considérée comme une atteinte au niveau disciplinaire.

  • Chaque travail sera corrigé par deux correcteurs séparément selon des critères fixés par le Conseil national des examinateurs.

  • La note sera fixée par la moyenne obtenue des notes des deux correcteurs.
    Dans la mesure où il y aura une différence de plus de 20 % entre les deux notes, l’examen sera vérifié une troisième fois par un troisième correcteur, et il sera réalisé une moyenne entre les deux notes les plus proches. La note obtenue sera la note finale.

Instructions supplémentaires :

Discipline

Le candidat qui serait en retard pour quelque raison que ce soit n’aura pas de temps supplémentaire.

Il est interdit d’apporter ordinateur, dictionnaire électronique, téléphone ou tout matériel électronique dans la salle d’examen.

Un candidat se trouvant en possession d’un livre ou de pages écrites interdites, qu’il aide, triche ou dérange d’autres candidats, sera susceptible de voir son examen stoppé immédiatement et de se faire sortir de la salle d’examen.

Un candidat qui effectuera le travail d’un autre candidat entraînera l’élimination des deux candidats.

Un candidat qui effectuera le travail sur une autre dent que la dent précisée, le travail ne sera pas vérifié et la note sera 0.

Durant l’examen vous ne devez pas démonter les maxillaires du fantôme.

Un candidat qui démontera les maxillaires verra son examen annulé.

Note de protection

Un dentiste qui termine ses études dans une université reconnue en Israël, et ayant eu pour note finale 60 ou plus, sa note sera considérée comme note de protection.

Un dentiste ayant participé à un cours de préparation reconnue par le Ministère de la santé est ayant eu pour note finale 60 ou plus, sa note sera considérée comme note de protection.

La note de protection (plus de 60) sera calculée en transformant le chiffre des dizaines en unité et ajoutée à la note de l’examen.

Un dentiste qui a été sommé de participer à un cours de préparation réactualisé selon l’ordonnance (2000), verra sa note finale servir de note de protection.

Notes et résultats

Résultats de la première partie – examen écrit
Une note inférieure à 60 % sera considérée comme « recalé ».
Une note supérieure à 60 % sera considérée comme « reçu » et permettra au candidat de se présenter à la deuxième partie de l’examen.

Résultats de la deuxième partie – examen pratique
Les résultats seront fixés en combinant les notes des deux parties, diagnostic et travaux manuels.
Une note inférieure à 60 % sera considérée comme « recalé ».
Une note supérieure à 60 % sera considérée comme « reçu » et permettra au candidat de recevoir une autorisation de pratiquer la dentisterie.
Les candidats recevront une lettre où il sera précisé s’ils sont recalés ou reçus, avec le détail des notes pour lesquelles ils ont été recalés uniquement.

Appel

Selon l’Ordonnance des chirurgiens dentistes (examen d’exercice) 1992- paragraphe 16 A. : un candidat qui conteste la décision du conseil en ce qui concerne son échec, est en droit de faire appel par écrit auprès du directeur général du ministère de la Santé dans les 30 jours suivant la réception de la lettre indiquant son échec à quelque étape que ce soit de l’examen.

Un appel détaillé et justifié sera présenté au directeur général, par l’intermédiaire de l’avocat Maître Yora Kranote, bureau du Conseil juridique, ministère de la Santé, PB 1176 Jérusalem.

Le directeur général nommera un comité d’appel, qui est un comité statutaire dont les membres seront le conseiller juridique ou son aide, ainsi que les directeurs d’universités reconnues ou leurs remplaçants.

Le comité fera part des résultats des appels au directeur général ainsi qu’au candidat, la décision du comité des appels est définitive.

Examen supplémentaire

L’Ordonnance sur les examens d’autorisation a été modifiée le 1-11-1999.

Depuis cette date, un candidat qui a été recalé trois fois de suite à l’examen, devra suivre un cours de préparation reconnu par le ministère et obtenir une note supérieure à 60 (note de protection).
Uniquement après avoir terminé et réussi un cours reconnu, le candidat pourra de nouveau se présenter (3 fois supplémentaire). La note de protection sera prise en compte (3 fois). Le compte des échecs commence au printemps 2000.


Préparation à l'examen dentaire


Comment se préparer à l'examen ?

La meilleure manière de se préparer est de se réunir en groupe, et de potasser ensemble les différentes sources possibles de cours, d’annales, de photos etc ...

L’étude approfondie des questions/reponses sur ce site déblayent pas mal le terrain, car cela donne une bonne idée de l’examen et de l’esprit de ses questions. Nous vous conseillons vivement de vous fournir en livres, notamment ceux indiques dans notre bibliographie (nous n’avons pas d’accord commercial avec eux…….joke). En dehors de cette voie purement perso, vous pouvez vous orienter vers des cours officiels comme ceux cités ci-dessous :

Il existe 5 cours de formation reconnus par le ministère de la santé :
  1. Université Hébraïque de Jérusalem Faculté Dentaire de Hadassah 02-6757561 (Aliza)
  2. Université de Tel-Aviv, Ecole de Médecine Dentaire 03-6409675 (Ora)
  3. "Mah’on lelimoude hemcheh’" à Haïfa 04-8525266
  4. "Mah’on lemadaé habriout vehahitnaagout" Reh’ov Habilouim, 42 à Ramat-Gan 03-6302352
  5. Le cours organisé par l’Agence Juive en France – cours dirigé par Mr Gozaly Nir.

L’inscription aux cours donnes aux universités de Jérusalem et Tel Aviv passe par le ministère de l’intégration qui ensuite fourni la liste des participants aux universités. Les cours sont en hébreu uniquement. En général, un oulpan est organise par le ministère de l’intégration et/ou l’agence juive avant les cours de prépa à l’examen.

Les cours reconnus se déroulent dans les institutions suivantes (en dehors du cours de l’agence juive qui a lieu en France bien sur) :

  • Université de chirurgie dentaire, Hadassah Ein Kerem, Jérusalem 02-6757561
  • Université de chirurgie dentaire, Université de Tel Aviv 03-6409112
  • Institut de formation continue en dentisterie au nom de Yeourit, Haïfa 04-8525266
  • Ecole des sciences médicales et du comportement, Ramat Gan 03-5747797
Liste des sujets d'examen

Sources bibliographiques utiles

Il faut avouer que la bibliographie publiée par le ministère de la Santé est beaucoup trop complète et ne nous semble pas réaliste (cela reviendrait à reprendre toutes nos études). Par conséquent, nous vous conseillons de vous limiter à nos recommandations bibliographiques.

Conseil : potassez bien les annales pour vous faire une idée de l'esprit de l'examen et voir les questions qui reviennent souvent. Vous vous ferez vite une idée de ce que l'on attend de vous.

Bibliographie officielle

  1. Diagnostic

    - Langlais RP, Bricker SL, Cotton JA and Baker BR, Oral Diagnosis, Oral Medecine and Treatment Planning, WB Saunders Co., Philadelphia, dernière édition.
    - Sharav Y. Orofacial Pain ; in Wall PB and Melzack R (eds): Textbook of pain. Churchill Livingstone, dernière édition, 1989

  2. Médecine orale et radiologie

    - Wood NK. and Goaz PW., Differential Diagnosis of Oral Lesions. CV. Mosby, St. Louis, dernière édition, 1991.

  3. Radiologie Orale

    - White SC, Pharoah MJ., Oral Radiology - Principles and Interpretation, CV. Mosby , St. Louis, quatrième édition, 2000.

  4. Pathologie Orale

    - Regezi JA and Sciubba JJ. Oral Pathology. Clinical Pathologic Correlations,WB Saunders, Philadelphia, troisième édition, 1999.

  5. Dentisterie Conservatrice

    - Baun, Phillips and Lund.,Textbook of Operative Dentistry.
    - WB Saunders, troisième édition, 1995 Newbrun E. Cariology. Quintessence Publishing Co., Berlin, troisième édition., 1989

  6. Occlusodontie

    - Kraus BS, Jordan RE, Abrams LA. Dental Anatomy and occlusion, Williams and Wilkins Co., Baltimore, dernière édition.

  7. Prothèse complète

    - Hickey CJ, Zarb GA, Bolender CL. Baucher's, Prosthodontics for edentulous Patients. CV Mosby Co., St. Louis, 1990.

  8. Prothèse Adjointe Partielle et Prothèse Conjointe

    - Henderson D, Mc Givney GP, Castelberry DJ. Mc Cracken's, Partial Remouvable Prosthodontics, CV Mosby Co., St. Louis, 1985.
    - Schillinburg HT, Hobo S, Whitestti LD, Fundamentals of Fixed Prosthodontic, Quintessence Publishing Co., Berlin, 1987.

  9. Matériaux dentaires

    - Craig RG., Restorative Dental Materials, CV Mosby Co. dernière édition.

  10. Pédodontie

    - Wei Shy, Pediatric care - total patient care, Lea & Fabiger, dernière édition.

  11. Croissance et développement

    - Wood NK. and Goaz PW., Differential Diagnosis of Oral Lesions. CV. Mosby, St. Louis, dernière édition, 1991.

  12. Chirurgie et anesthésie

    - Kruger Go., Textbook of Oral and Maxillofacial Surgery, WB Saunders Co., Philadelphia, dernière édition.

  13. Parodontie

    - Genco RJ, Goldman, Cohen DW., Contemporary Periodontics, CV Mosby, St. Louis, dernière édition.
    - Carranza AC, Newman MG. Clinical Periodontology, WB Saunders Co,. London, dernière édition.

  14. Endodontie

    - Walton RE, Torabinejad M., Principles of Endodontics, WB Saunders Co., Philadelphia, dernière édition.

  15. Connaissance Para Clinique
    (chapitres choisis dans les ouvrages suivants ):

    - Bashkar SN., Orban's Oral Histology and Embriology, dernière édition. Nolte WA., Oral Microbiology, CV Mosby Co., St. Louis, 1982.

  16. Loi

    - Ordonnance de 1978 sur les Chirurgiens Dentistes, que l'on peut se procurer au Ministère de la Santé.

  17. Ethique

    - Règlement de l'ordre des Chirurgiens Dentistes (chapitres b,c,d) 1983.
    - Beauchamp TL and Childress JF, Principle of Biomedical Ethics, troisième édition, New York Oxford University Press 1994.
    - Weinstein BD., Dental Ethics, Lea and Febinger, Philadelphia 1993.
    - Loi sur les droits du patient – 1996, La loi et sa signification, Shlomo Yossefzon et Israel Kafe, 1999, édition du Dionon, Université de Tel Aviv.

Bibliographie officielle

  • Pathologie Orale

    - Regezi JA and Sciubba JJ., Oral Pathology, WB Saunders, Philadelphia, dernière édition (vivement conseillé surtout pour la deuxième partie de l'examen, une bonne connaissance d'une grande partie de ce livre vous donne de grandes chances de réussir la partie patho de la deuxième partie de l'examen) Attention il n'est disponible qu'en anglais !!
    Livres en français recommandés par le Dr Thierry Lachkar Georges Laskaris, Atlas des maladies buccales, 2eme édition – Flammarion (En français).
    Ce livre reste la référence pour la première et pour la seconde partie de l'examen pour les questions de pathologies buccales).
    Lezy JP et Princ G. Pathologie maxillo faciale et stomatologie, - Masson Princ G. Pathologie - Question à choix multiples. - Editions concepts cliniques

  • Anatomie

    Sobotta, Tête et cou – édition EMinter, 4ème édition.
    En français, très bien illustré et très clair !

  • Radiologie

    Atlas de médecine dentaire, Pasler, Rateitschak – Flammarion

Un exemple d'examen

Remarques sur les reconstitutions d'examen :

Ce ne sont pas des copies d'examens, il ne s’agit que de RECONSTITUTIONS effectuées de mémoire par des candidats après l’examen. Ces reconstitutions bien qu'élaborées avec l'accord du ministère de la Santé ne constituent en aucun cas une annale officielle et n’engagent la responsabilité de personne. Elles sont mises à votre disposition par les volontaires BENEVOLES de l’EFI.
Les propositions disponibles peuvent être incomplètes, voire erronées; et les réponses proposées (signalées par un *) peuvent l’être également !!!
Nb : cet examen n’est pas toujours parfaitement traduit en français et comporte donc de nombreux anglicismes voire des termes anglais !!!

Nous souffrons terriblement d'un manque de feed-back : contrairement a nos confrères israéliens ou anglo-saxons nous sommes particulièrement individualistes et c'est la raison pour laquelle nos annales sont si peu récentes!
Il est donc IMPERATIF que tous les participants anciens ou à venir nous fassent parvenir au(Dr. Thierry Lasker tout document, reconstitutions d'examen, exigences de l'épreuve pratique etc... Bien entendu sous forme informatisée afin d'en faire profiter le plus grand nombre...
Merci de VOUS aider !

Pour acceder aux annales/reconstitutions d'examens passes (Shlav Aleph), entrez sur les liens suivants:
- Exemples de questions
- QCM Septembre 2000
- QCM Septembre 2002
- QCM Septembre 2003

Voir les annales


Le Conseil des examinateurs

tester

Selon la huitième Ordonnance sur la dentisterie (examen d'autorisation d'exercice), 1992, le directeur général du ministère de la Santé désigne les membres du conseil.

Le Conseil des examinateurs est composé de sept membres selon la répartition suivante :
- 2 représentants du Conseil scientifique de l'Ordre des Dentistes
- 2 enseignants au garde de maître de conférence de l'université de Chirurgie dentaire – Hadassa Ein Kerem
- 2 enseignants au garde de maître de conférence de l'université de Chirurgie dentaire – Tel Aviv
- 1 dentiste du Ministère de la santé

Membres du Conseil national des examinateurs en chirurgie dentaire

  • Représentants du Conseil scientifique de l'Ordre des Dentistes :
    1. Professeur Ilan Rotshtein
      et son remplaçant le professeur Aviad Temshe.
    2. Professeur Binyamin Perets.
      et son remplaçant le docteur Israel Blumenfeld.
  • Représentants de l'Université de chirurgie dentaire, Hadassa Ein Kerem, Jérusalem :
    1. Professeur Itsrak Mordehaï
      et son remplaçant le professeur Yossef Gultchin.
    2. Professeur Zvi Schwartz
      et son remplaçant le docteur David Cokhavi.
  • tester
  • Représentants de l'université de Tel Aviv :
    1. Professeur Dan Dayan
      et son remplaçant le professeur Meir Goureski.
    2. Docteur Israel Levinshtein
      et son remplaçant le docteur Moshe Gordon.
  • Président du Conseil des examinateurs pour le ministère de la Santé :
    1. Docteur Shlomo Zusman.
      et sa remplaçante le Docteur Tirtsa Ramon.

A propos des Spécialistes

  • Les Spécialistes doivent soumettre leur dossier détaillé à la Vaada Miktsoïthde la Moatsa Hamada'ith Be-Israel - Misrad Habriyouth - Reh’ov Ben Tabbay 2 – Jérusalem.

  • Pour toute situation exceptionnelle veuillez écrire une lettre circonstanciée au Directeur du Ministère de la Santé : Dr Boaz LevMank’al Misrad Habriyouth – Reh’ov Ben Tabbay 2 – Jérusalem (ou même au Ministre lui-même).

  • Les stomato peuvent choisir entre l'exercice dentaire et/ou l'exercice médical (en fait ils peuvent suivre les deux voies: notre examen de dentistes et la "Histaklouth" (stages) des médecins.
    Se renseigner auprès du MEDIF pour cette 2ème voie : Dr Korchia Gérard GKorchia@netvision.net.il
  • Pour pratiquer l'orthodontie en Israel

    Comme en France, tout omnipraticien peut pratiquer l'orthodontie en Israël a condition d'avoir été forme et de pouvoir justifier cette formation.

    Comme tous les dentistes, les orthodontistes doivent d'abord réussir l'examen d'autorisation d'exercice de la dentisterie en Israël avant de pouvoir recevoir l'équivalence de leur spécialité. 

    Cependant pour pouvoir prétendre au titre de spécialiste en Israël, il faut avoir fait la spécialité dans son intégralité et réussir ensuite l'examen national Israélien d'orthodontie (comme aux Etats Unis).

    Si vous avez fait, la spécialité en France, le CECSMO est reconnu mais pour avoir le titre de spécialiste il faut soumettre votre dossier a la commission scientifique du Ministère de la Santé. Vous devrez éventuellement compléter quelques éléments de formation avant de pouvoir passer l'examen national.


    Pour plus de renseignements sur le sujet vous pouvez contacter le Dr Ouriel Bloch
    ubloch1@gmail.com qui a réussi cette "épreuve" il y a quelques années.

    Par ailleurs, il existe, 3 formations de spécialiste en orthodontie en Israël:

    1. A Tel-Hashomer, l'hôpital de l'armée, avec l'obligation de rester dans le service d'orthodontie quelques années Tel 03-737 72 53 ou 03-737 60 69 

    2. A Tel-Aviv, formation plutôt pour les praticiens étrangers; en anglais exclusivement
      Tel 03-640 74 56 ou 03 -640 73 10

    3. A Jérusalem, ou le programme s'est ouvert depuis quelques mois aux "résidents" étrangers.   

    A votre disposition pour des renseignements supplémentaires

    Très cordial Chalom et tous nos voeux de "Hatslacha" - bonne réussite 


    Assistante dentaire en Israël

    Vous pouvez travailler comme assistante soit en parallèle à une formation, soit de façon indépendante.

    Suite à la décision de la cour suprême 4395/02 il est interdit au Ministère de la Santé de délivrer des diplômes de reconnaissance du statut des professions paramédicales, parmi elles le métier d’assistante dentaire. Par conséquence, en attendant une législation  appropriée, le ministère ne délivrera pas de diplômes de reconnaissances du statut comme c’était le cas jusqu’ici.  Néanmoins, d’après la décision, les employeurs publics et autres sont autorisés à employer tout ceux n’ayant pas de diplômes de reconnaissance du statut du Ministère de la
    (Ceci dit les lois peuvent évoluer et obliger à une formation)

    Voici les liens ou vous trouverez les renseignements demandes:
    http://www.health.gov.il/French/Services/MedicalAndHealthProfessions/dentAssist/Pages/default.aspx

    Pour vérifier ce qu'il faut faire pour obtenir un diplome je vous conseille d'appeler les établissements figurant sur le site
    http://www.health.gov.il/French/Services/MedicalAndHealthProfessions/dentAssist/Pages/LearninigCenters.aspx

    ou directement le Ministère Israélien de la santé:

    Misrad Habriut
    Haagaf le Briut Hashen
    Reh'ov Yaffo 157
    Jerusalem
    Vous pouvez laisser un message au central téléphonique du ministère de la santé
    02- 636 37 30 ou 40 


    Si vous désirez faire une formation, je vous recommande d'avoir un CV résumé en Hébreu
    Je pense que si necessaire l'association AMI  peut vous aider pour ceci
    http://www.ami-israel.org/  02-623 57 88      Mail info@ami-israel.org

    Reconnaissance du statut d’assistante dentaire

    http://www.health.gov.il/French/Services/MedicalAndHealthProfessions/dentAssist/Pages/statusRec.aspx

    L’examen national
    Depuis la publication de la décision de la Haute Cour de Justice 4395/02, interdisant au Ministère de la Santé de délivrer des diplômes de reconnaissance du statut des professions paramédicales, les écoles de formation à l’assistance dentaire ont demandé au  président du comité de conseil aux assistantes  que le Ministère de la Santé continue à proposer l’examen de fin d’études d’assistante a la médecine dentaire. Le Ministère de la Santé organise deux sessions d’examen d’assistantes par an : session d’hiver (Janvier/Février) et session d’été (Juillet/Aout).

    Admissibilité à l’examen
    Sont admis à l’examen ceux qui ont fini le cours à l’assistance dentaire reconnu par le Ministère de la Santé. 
    Le comité d’examinateur d’état à l’assistance enverra des convocations à l’examen à tous ceux qui finissent les cours reconnus et qui ont rempli avec succès leurs obligations scolaires (d’après la liste qui lui est adresse à la fin de l’année d’étude par les centres d’études).

    Structure de l’examen
    L’examen d’assistance est divisé en deux partie: Partie A théorique et Partie B pratique.
    Tout ceux réussissant la partie A seront convoqués a la partie B (pratique). Tous ceux réussissant la partie B recevront  un courrier du directeur du comité leur annonçant leur réussite à l’examen national d’assistance dans le cadre des procédures du Département de la Santé Dentaire.

    Frais d’examen: 330 shequel

    Examen de rattrapage
    Les candidats qui n’auront pas réussi une des deux parties de l’examen auront le droit à un examen supplémentaire. Il n’y a pas de limite au nombre d’examens auxquels  on peut se présenter. Toute demande pour se présenter au prochain examen doit être envoyée au Département de la Santé Dentaire-Comite des Examinateurs National à l’assistance par fax 02-5655995